REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Elon le libertarien

Elon le libertarien 26 Mai 2022 08:13 #2341

Nous avons tous suivi - ? - avec intérêt les péripéties de la tentative d’achat à 100% de Twitter par le multimilliardaire américain (pléonasme ?) touche à tout, Elon Musk. Jusqu’à son succès du 25 avril.
A vrai dire, ces tombereaux de milliards qui nous passent au-dessus de la tête, sont un peu surréalistes en ce qu’ils ne nous donnent pas idée du pouvoir qu’ils représentent dans le monde capitaliste débridé.
La course au pouvoir, rien de bien nouveau sous le soleil. Ce truc nous empoisonne depuis bien avant Crésus, depuis que les inventifs néo-sédentaires du paléolithique tardif se sont pris d’affection pour l’accumulation de richesses, vite devenu le meilleur moyen de tenir la dragée haute à ceux qui n’en ont pas !
Mais ce qui arrive avec Elon Musk et beaucoup de ses semblables est bien différent.
Nous vivons un temps où ces idées d’omnipotence du Marché Libre, et de droits imprescriptibles des individus ont fini par faire leur nid dans nos esprits, nous poussant à combattre tout ce qui n’est pas nous, de l’État à tous les autres (l’homme est un loup pour l’homme), chacun transformé en divinité assiégée dans sa forteresse construite d’un bric-à-brac de certitudes.
Il en résulte une désaffection totale pour les luttes collectives et encore plus pour la société qui impose des règles de cohabitation opposées à la loi de la jungle vue comme la panacée universelle. Ainsi vont à l’eau toutes les victoires collectives ayant mené à l’égalité, à la fraternité, à l’équité, grands principes contradictoires a la liberté sans entraves.
Nous vivons donc dans une contradiction totale, entre des gens qui n’acceptent plus de limites à ce qu’ils veulent faire de leurs vies et une société déboussolée qui cherche encore à protéger les individus de leurs débordements par des moyens qui rajoutent de l’huile sur le feu.
Nous sommes avides de sécurité pour faire tout ce dont nous avons envie, en oubliant qu’elle a un prix en forme de réduction du champ de ces mêmes envies.
Nous voulons pouvoir tout faire librement sans comprendre qu’il s’agit là d’une question de pouvoir. Et que nous n’avons pas individuellement ce pouvoir, parce que nous vivons dans une société codifiée, avec des droits mais aussi des devoirs, suivant le grand principe physique de symétrie !
Le spectacle des agissements d’Elon Musk et consorts peut faire rêver le quidam qui ne doit cependant pas oublier que ces milliardaires, par leur richesse et leur influence, sont plus puissants que des états, qu’ils sont redevenus nomades à force d’être multinationaux dans leurs avoirs et leurs habitudes. De fait, ils peuvent ainsi mettre en action leur vision du monde en créant de séduisants courants de pensée qui deviennent lignes de conduite ou dogmes tombés du ciel pour un public avide de héros sans foi ni lois.
Le rachat de Twitter dans une vision libertarienne du monde, vient rajouter encore plus de confusion, ce bidule ayant démontré depuis son apparition, sa capacité à libérer toutes les paroles possibles et imaginables au nom d’une totale liberté d’expression. En conséquence immédiate de l’ouverture des vannes, la stigmatisation, le pilori, l’exécution publique, mais aussi la propagande éhontée, la connerie la plus crasse, les contre-vérités et autres délires, ont pris le dessus sur la pensée critique qui a été marginalisée au point qu’on peut se demander si elle a une fois au moins existé.
Le libertarianisme, c’est la loi de la jungle théorisée pour lui donner un air fréquentable, à l’usage des plus déterminées des crapules qui se foutent royalement des autres, des lois et autres règlements et justifier ainsi « moralement » leurs pires saloperies, à l’image d’autres fanatiques embourbés dans des idéologies assassines toutes aussi construites sur les meilleurs sentiments.
Plus les sociétés attendrons pour s’opposer avec force à la dérive des plus riches, moins il sera possible de leur faire entendre raison sans en venir aux mains. Et alors là…
Propulsé par Kunena
    • Portrait de FARJAUD
    • Déçu
    • Bonjour Daniel Je reconnais avec toi que le résultat des élections récentes ne laissent pas augurer des lendemains...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Degré de tolérance
    • J’ai récemment fait état de mes préoccupations à propos des métiers en souffrance (cf. « Métiers en souffrance...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Vlad le Bienfaiteur !
    • Le conflit en Ukraine s’éternise de façon désespérante. Ses conséquences apparaissent petit à petit, touchant de...
    • Portrait de FARJAUD
    • Écriture, suite...
    • Bravo Daniel Rien de mieux que l'écriture pour mettre en ordre ses pensées avant de les retranscrire à l'aide de ces...