REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Ouverture de fait

Ouverture de fait 23 Mai 2022 09:48 #2338

Nous nous dirigeons vers une situation intéressante, comme nous n’en avons pas connue depuis des lustres ! Les forces de gauche se sont agrégées autour de la France Insoumise qui exerce une sorte d’attraction gravitationnelle, conséquence du score de son lider maximo à la présidentielle.
Les élections législatives étant bien différentes de l’élection présidentielle, rien n’est encore joué, les savantes manœuvres de dernière minute pouvant orienter les suffrages d’un côté ou de l’autre au gré du contenu des boites à surprises aux mains de chaque groupe de pression.
Imaginons un instant qu’une force de gauche, cimentée par un ensemble de compromis pas trop … compromettants négociés entre les diverses factions, devienne une réalité et mène à une majorité qui désignera un gouvernement opposé au président en titre.
Cette hypothèse épouvante beaucoup de français tant les programmes des partis impliqués dans la coalition apparaissent comme trop radicaux et parfois en contradiction avec nos plus grands principes, bien que touchant l’ensemble des secteurs de la société. Ce qui va en rester comme programme de gouvernement sera cependant beaucoup plus acceptable, la radicalité ne faisant jamais bon ménage avec l’exercice du pouvoir qui se rapproche toujours du centre pour contenter un maximum de gens, même si ce n’est pas à 100% !
Une cohabitation de ce type me parait souhaitable pour cette raison alors que les potentialités de celle avec l’extrême droite me paraissent beaucoup moins riches de perspectives d’ouvertures.
C’est au prix d’une confrontation d’idées et de desseins opposés que naitra une politique plus sociale sans être délirante au plan économique, une politique des bonnes questions sans faux fuyants pour une fois. Je m’explique.
Le fait d’annoncer de fortes réticences sur l’Europe et sur l’OTAN ne signifie pas que la France s’en libérera pour je ne sais quoi, mais que ceux qui la gouverneront alors, bien que de tendances opposées, ne se priveront pas d’appuyer où cela fait mal : L’Europe, trop de marché, pas assez de politique, trop de faveurs pour le néolibéralisme, pas assez pour ceux qui créent la valeur. L’OTAN, cheval de Troie des USA qui y fourguent à gros bouillons leurs idées et leurs armes, engeance qui bloque toute Europe de défense et de là, toute Europe politique. Pas faux, non ?
De la confrontation d’idées trop néolibérales et d’autres, trop sociales ou démagogiques, naitront peut-être de ces compromis si difficiles à établir sans débats puissants et qui réconcilieront la société autour de propositions sinon inédites mais au moins plus hardies que d’habitude.
Nous sommes tous tentés de reproduire ce qui existe par peur de l’aventure ou de la nouveauté, ou plus simplement par un conformisme de Panurge. Les temps que nous vivons ne peuvent plus se contenter de ces esquives, nous devons dès à présent affronter ce qui nous attends dans un délai qui décroit si vite que nous n’aurons bientôt plus d’alternatives à des mesures devenues autoritaires par attentisme imbécile, ceci pour une grande cause, celle de la vie de l’Humanité en danger !

Ouverture de fait 24 Mai 2022 14:59 #2339

Bonjour Daniel
Une petite dose de poil à gratter.
Tu sembles souhaiter une cohabitation avec une coalition d'extrême gauche conduite par M. Mélenchon, d'ores et déjà auto-proclamé Premier ministre. Tu sembles aussi penser que l'extrême gauche serait plus respectable que son homologue de droite, collant ainsi à la pensée de tous ces intellectuels des années 60/70 qui vénéraient le communisme. Je ne suis pour ma part pas certain que les Russes ou les Cambodgiens aient totalement apprécié les gouvernements de Staline ou de Pol Pot. Méfions-nous des bons sentiments aboyés par des orateurs talentueux !
Quant aux supposés adoucissements de M. Mélenchon face à l'Europe, à l'OTAN ou à une VIème République, il ne faut pas rêver. M. Mélenchon sait qu'il ne sera jamais Président de la République, il n'a donc aucune raison de renoncer à ses idées. D'autant que ses camarades écolo (M. Piolle, Mme Rousseau...) seront là pour l'aiguillonner.
En conclusion, la NUPES est une coalition extrémiste et doit à ce titre être combattue vigoureusement, comme tous les extrémismes.
  • f
  • Portrait de f

Ouverture de fait 25 Mai 2022 08:54 #2340

Le poil à gratter, ça fait circuler le sang.
Loin de moi l’idée de remettre en selle le dévoiement de la gauche humaniste par des staliniens et autres maoïstes dont les thèses me hérissent et dont les bilans viennent abonder le côté obscur de l’humanité.
Non, ce que je souhaite, c’est la représentation concrète à l’Assemblée d’un certain nombre d’idées uniquement portées par les courants de gauche, notamment sur le combat contre le capitalisme débridé, actuellement seul véritable ennemi global des sociétés humaines de cette planète.
Par ailleurs, la NUPES n’a pas besoin d’être combattue, elle sombrera toute seule par l’action contradictoire de ses courants. Elle est pour moi le véhicule amenant à l’Assemblée d’autres voix, d’autres combats, qui, peut-être, la forcera à redevenir le lieu de débats qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être ! Qui la sortira peut-être du cercle vicieux LRM/droite extrême sur l’insécurité et les migrants pour enfin s’attaquer aux causes de ces symptômes anormalement transformés en racines de tous nos maux.
Quant à l’Europe et l’OTAN, ce sera le moment de poser et de débattre de bonnes questions, de celles dont on nie depuis longtemps qu’elles puissent être pertinentes : à quoi cela sert-il, qui cela sert-il, entre autres ! J’ai déjà modestement beaucoup écrit sur le sujet. A suivre donc.
Propulsé par Kunena
    • Portrait de FARJAUD
    • Déçu
    • Bonjour Daniel Je reconnais avec toi que le résultat des élections récentes ne laissent pas augurer des lendemains...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Degré de tolérance
    • J’ai récemment fait état de mes préoccupations à propos des métiers en souffrance (cf. « Métiers en souffrance...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Vlad le Bienfaiteur !
    • Le conflit en Ukraine s’éternise de façon désespérante. Ses conséquences apparaissent petit à petit, touchant de...
    • Portrait de FARJAUD
    • Écriture, suite...
    • Bravo Daniel Rien de mieux que l'écriture pour mettre en ordre ses pensées avant de les retranscrire à l'aide de ces...