REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Ressources naturelles oubliées

Ressources naturelles oubliées 07 Mai 2022 09:20 #2329

La guerre en Ukraine et ses conséquences sur les approvisionnements en matières premières n’auront pas encore suffi pour nous convaincre d’en venir enfin aux bonnes questions (cf. » Maudite liste « du 8 novembre 2021).
Le principal des efforts consentis par les dirigeants des pays déstabilisés par la diminution ou la disparition de leurs sources habituelles, consiste à chercher d’autres fournisseurs. Et, trois fois hélas, pas à promouvoir enfin les mesures de diminution des consommations énergétiques et matérielles dans des proportions telles qu’une économie circulaires générale pourrait être possible.
Cette guerre à nos portes ne nous semble donc pas si menaçante que ça, pas plus que la pandémie dont nous ne parvenons pas à sortir. Alors quoi ? Qu’est-ce qui pourra bien initier le mouvement vital pour notre avenir, le réveil de consciences à minima endormies ?
On entend de ci de là des déclarations ronflantes aux destins de soufflés ou de montgolfières refroidies, qui retombent aussitôt confrontées aux réalités idéologiques qui nous mènent à la catastrophe par le bout du nez.
Notre nouveau (au sens de réélu) président nous fait aussi le coup, parlant d’un Premier Ministre extraordinairement écologiste : on va voir ce qu’on va voir ! Et ça tombe bien, je demande à voir !
N’ayant pas réussi en cinq ans à se dépêtrer de ses exigeants sponsors, aussi collants qu’une armée d’huissiers aiguillonnés par des créanciers sans états d’âme, je ne vois pas encore bien comment il va tenir cette promesse ressemblant à un virage à 180° !
Certainement pas en s’appuyant sur sa véritable famille politique, celle du fric, qui va freiner des quatre fers, pas plus qu’apparemment sur l’autre côté du spectre où le grand bal des ambitions personnelles et des sectarismes de chapelles a repris de plus belle !
Avant de mater le capitalisme sauvage, commençons par mater la crétinerie congénitale de politiciens ne roulant que pour eux, revenant sans cesse à la lumière quitte à vendre des idées inverses à celles qui leur ont valu un séjour à l’ombre, dans une sorte d’éternel retour en boucles impénétrables excluant tout porteur d’idées neuves et toute remise en question de convictions rancies avec le temps.
Tant qu’une telle clique aura la main sur nos destins, rien ne bougera.
Je sais que certains d’entre eux sont pleins de bonne volonté.
Ils sont hélas rares et la bonne volonté n’est pas une conception du monde. Juste un moyen de faire au mieux, encore faut-il définir quoi.
Quoi ? Dans mon coin, je m’efforce depuis un bon moment dans ce sens. Je ne suis pas le seul, loin de là, d’autres de plus grand talent s’échinent aussi à secouer un système lourd comme un cheval mort, en vain jusqu’à présent. De toute cette agitation émergent quantité de propositions cohérentes car réaliste : partant d’un même constat des conditions initiales et de celui des mécanismes animant le monde moderne, arriver aux mêmes conclusions est rien moins que stupéfiant !
Alors, comment se fait-il que ceux que nous élisons pour améliorer de notre part le monde, agissent-ils tout autrement une fois au pouvoir ? Comment se fait-il que l’issue d’un processus rationnel de réflexions sur l’avenir du monde, se termine-t-il dans l’irrationalité la plus totale ?
Parce que nous sommes des hommes. Et que combattre notre côté fantasque ne peut pas être le fait d’ambitieux pollués par leurs égos. La réforme première à mes yeux, quitte à me répéter, est celle du système électoral, qui instituerait des mandats uniques et des organes de contrôle démocratique.
A ce prix reviendrait l’intérêt pour la chose publique, qui déclencherait l’émergence de nouvelles personnes dispensées de toute préoccupation de maintien au pouvoir et donc dotées du courage politique indispensable dans une période aussi fertile en choix vitaux pour la nation.

Ressources naturelles oubliées 07 Mai 2022 12:04 #2330

Bonjour Daniel
La planète et son avenir ne pèsent pas lourds face aux financiers qui gouvernent le monde et savent se rappeler au bon souvenir de nos dirigeants qui l'auraient oublié. Il est donc probable que rien ne change. A moins que les financiers trouvent enfin un intérêt au changement !
Gardons espoir cependant...
  • Jean Farjaud
  • Portrait de Jean Farjaud
Propulsé par Kunena
    • Portrait de FARJAUD
    • Déçu
    • Bonjour Daniel Je reconnais avec toi que le résultat des élections récentes ne laissent pas augurer des lendemains...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Degré de tolérance
    • J’ai récemment fait état de mes préoccupations à propos des métiers en souffrance (cf. « Métiers en souffrance...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Vlad le Bienfaiteur !
    • Le conflit en Ukraine s’éternise de façon désespérante. Ses conséquences apparaissent petit à petit, touchant de...
    • Portrait de FARJAUD
    • Écriture, suite...
    • Bravo Daniel Rien de mieux que l'écriture pour mettre en ordre ses pensées avant de les retranscrire à l'aide de ces...