REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Pourquoi faire simple...

Pourquoi faire simple... 17 Nov 2021 17:54 #2255

Il y a des jours où rien ne va plus, où on enfile les déconvenues en constituant une sorte de collier merdique qui vous pourrit la vie insidieusement avec une constance de métronome. Ne croyez pas que je parle ici de ce qui attend notre planète si nous continuons à nier nos travers ou de nos difficultés à comprendre nos contemporains.
Non, je m’en tiens à ces petits soucis quotidiens qui s’empilent et finissent par nous asphyxier. Des trucs tous bêtes ! Des exemples ?
La boite mail qui plante et dont le technicien si difficilement joignable au travers d’une ronde de « si machin, tapez W, si truc tapez Y, etc. » et qui vous fait répéter dix fois ce qu’il vous arrive, ne parvient pas toujours à cerner les raisons du problème, qui vous passe à un autre à qui il faut tout répéter sans parler de la coupure de ligne et hop, c’est reparti pour un tour, avec un autre interlocuteur qui découvre à son tour la nature de vos misères, etc. Il y a beaucoup d’etc. dans cette affaire…
La bagnole dont le bloc radio/GPS part soudain en vrille, vous indiquant n’importe quoi ou refusant de se remettre à zéro, puis se remet à fonctionner normalement avant de dériver de nouveau. Et là, si la panne ne rentre pas dans le catalogue en mémoire dans la valise qui va bien chez votre garagiste préféré, panique à bord ! Car maintenant, on répare les voitures avec un ordinateur ! Pour les petits tracas, du genre changer une lampe de phare, à moins d’avoir fait les Arts et Métiers, pas moyen de savoir comment s’y prendre !
Et les mots de passe ? Ah les mots de passe ! Qui disparaissent quelque fois de la mémoire de la machine qui vous indique alors comment en créer un autre en vous montrant une image sur laquelle il faut cliquer sur les cases comportant un morceau de vélo ou de feu de circulation ! Pour quelquefois revenir à la case départ et tourner en rond jusqu’à ce qu’on se décide enfin à prendre son téléphone pour appeler au secours dans le cas miraculeux où il y ait encore un humain dans le circuit ! Planqué derrière la ronde décrite plus haut !
Vous voulez payer quelque chose par internet ? Litanie des chiffres de la carte bancaire, puis coucou, un autre code par le mobile et enfin, depuis peu, un dernier, fourni par votre banque qui vent s’empiler sur le tout. Et si le pâté prend, le paiement est accepté ! Mais que d’angoisse en attendant l’affichage de l’écran libérateur ! Les banques étant bien placée pour savoir dans quel monde de voyous nous vivons, imposent de plus en plus d’obstacles à l’utilisation de notre propre argent. Je me souviens d’une époque où il suffisait d’ouvrir son porte-monnaie…
Et puis, il y a des mystères : commandez un livre à votre libraire, il arrivera en dix jours, mais par un géant du web, ce sera fait en une journée ! Certains sont-ils plus égaux que d’autres ?
D’une manière général, soyons certains que tout besoin sortant du courant principal vous entrainera dans un enchainement de démarches dignes de la trajectoire d’un bille de billard électrique, au résultat tout aussi chaotique quand on a la chance d’arriver au bout !
Je ne fais pas une crise de vieux schnock, cela arrive aussi à de bien plus jeunes ! Mais le bout de mon déjà long parcours offre la perspective saisissante d’un monde qui vend chaque jour des simplifications qui compliquent tout, qui, numérisation oblige, écartent les humains de leurs interactions mutuelles au profit de confrontations absconses avec des robots coincés en 0 ou 1, paniqués par les questions de traverse intouchables à leurs esprits de lettre !
Cette complication générale menant à la congestion sociale n’est-elle pas le reflet d’une obsession du contrôle tous azimuts de tout un chacun, tout ce dont je viens de parler laissant des traces numériques dans les limbes du cyberespace ?
N’est-elle pas une façon de mécaniser les relations entre les humains et d’en évacuer tout affect ?
N’est-elle pas aussi une façon de nous pousser à gaspiller tout le temps qui nous reste en dehors de celui consacré à la création de valeur et dont vit fort bien le monde capitaliste libéral, qui trouve là un bon moyen de nous empêcher de lever le nez vers d’autres horizons ?
Mais quel succès de propagande extraordinaire ! Le choc de simplification ! Pourtant, dans les faits, il faudrait remettre les humains dans la boucle, histoire de retrouver les jeux sans lesquels aucun système ne peut fonctionner sans gripper !

Pourquoi faire simple... 17 Nov 2021 18:06 #2256

Hélas oui ... cela fait bien longtemps que nous le savons ....
que nous allons dans la mauvaise direction, pour ne pas dire dans la direction à l'exact opposé
  • Stéphane
  • Portrait de Stéphane
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Et la morale ?
    • Les bons parents ont toutes les ambitions pour leurs enfants, d’où l’engouement pour les formations les plus...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Energies diverses
    • Comme je prends goût à faire des listes, je pense qu’il serait bon d’établir celle des sources d’énergies...
    • Portrait de Christian Gravelin
    • Maudite liste
    • Je suis en train de terminer les "Ceintures Barbares" et je rejoins Claude, ça peut être effectivement un point...
    • Portrait de Stéphane
    • Pourquoi faire simple...
    • Hélas oui ... cela fait bien longtemps que nous le savons .... que nous allons dans la mauvaise direction, pour ne pas...