REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Destin

Destin 16 Oct 2021 14:42 #2242

Nos vies se déroulent comme parcourant un immense réseau routier, nous menant d’un carrefour à un autre. Pas de simples carrefours, mais de ces ronds-points aux sorties multiples, annoncés par ses panneaux abscons ou sibyllins.
Confrontés sans cesse à ces énigmes aux incalculables conséquences sur elles, nous les abordons de trois grandes manières, choisissant ou pas celle qui semble la plus appropriée à l’instant t.
Revenons au principe d’entropie pour lire ce que nous disent ces choix.
Lorsqu’elle est maximale, lorsqu’on ne consacre qu’un minimum d’énergie à conduire sa vie comme elle vient, choisir revient à s’en remettre au hasard, sans idée de manœuvre.
En second lieu, si on ne veut pas se fatiguer à réfléchir, on peut se conformer à des choix prédéterminés bien plus économiques en termes de réflexion.
Enfin, l’aventurier de l’entropie minimale peut consacrer beaucoup d’énergie à penser son chemin en fonction de desseins qui lui sont propres.
Le tout est de bien doser ! Mais ce n’est pas toujours le cas, tout dépend d’où l’on place le curseur.
Nous pouvons ainsi aller d’une conduite aventuriste menant on ne sait où dans une inconséquence reposante, à une anticipation constante de joueur d’échec jouant douze coups à l’avance, en passant par l’immense confort de suivre des rails inventés par une pensée externe, transcendante et jalouse.
Notre route est donc déterminée par la manière dont nous choisissons de choisir ! A ceci près que se fier à une route prédéterminée me semble particulièrement contreproductif au sens du talent principal de l’humanité, son intelligence et tout ce qui en découle.
S’en remettre au hasard ou jouer douze coups à l’avance la mobilise à haute dose dans la réaction ou l’anticipation des événements.
Rester sur des rails et subir la route qu’ils imposent, la bride totalement et la rabaisse à la seule justification de l’asservissement à un chemin unique. Et là, le bât blesse.
Il est bien sûr courant d’opter pour un chemin qu’on ne souhaite pas prendre mais qui s’impose à d’autres car moins repoussant ou seul possible, sans pour autant jamais cesser de vouloir reprendre l’initiative au carrefour suivant, au gré de notre liberté de penser, d’agir, de choisir !
Nous connaissons tous ces trois manières d’agir, nous connaissons tous aussi de nos semblables qui se positionnent aux extrêmes.
Si les aventuristes et les anticipateurs ne m’inquiètent guère, je n’en dirais pas autant de ceux qui ont opté pour les rails. Des rails qu’ils nomment destin, fatum, mektoub, etc. menant à affirmer que tout est écrit d’avance et que, quoi qu’on fasse, il n’y a pas d’échappatoire.
Je crois que nos conduites découlent des buts que nous nous sommes fixés dans la société où nous vivons dans le respect de sa culture, puis de nos intentions pour les atteindre, tout en conservant la capacité de les contester et de les remettre en question en fonction de l’évolution de notre pensée.
Se livrer pieds et poings liés au destin, c’est adopter des buts et intentions exogènes par essence incontestables, en sacrifiant son libre-arbitre et sa spécificité de créature intelligente au profit du confort et de la certitude rassurante de trouver une réponse au grand vertige existentiel.
Je suis toujours inquiet des buts et intentions des poseurs de rails, quels qu’ils soient, inventeurs de religions, d’idéologies, de modes, mais toujours humains, donc en proie à nos inclinations tendancielles vers la volonté de puissance et la cupidité.
Parmi ces buts, l’extinction de l’intelligence est le principal tant elle est une menace pour eux mortelle.
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Infamie banalisée
    • Mon Canard Enchainé adoré du 19 janvier a ramené sur les rivages pollués de la vilénie humaine, une information à...
    • Portrait de farjaud
    • Il y a toujours de l'espoir !
    • Bonjour Daniel Tout comme toi, j'essaie de garder espoir et d'agir à mon petit niveau. Mais il faut bien admettre qu'il...
    • Portrait de Claude
    • Science
    • J'aime beaucoup cet article. Rappel opportun de nos jours où chacun pioche ce qu'il veut dans une "Science" si...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Optimisme
    • Jean, Cette liste n’est qu’un constat de progrès en divers secteurs et en aucun cas des propositions même si...