REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Exaucé d'un clic !

Exaucé d'un clic ! 25 Sep 2021 16:06 #2233

Écarté depuis quelques années des milieux professionnels et opérationnels pour d’obscures raisons liées à mon obsolescence programmée, je demeure cependant très attentif à ce que racontent autour de moi ceux qui sont encore en cours d’exploitation, notamment en ce qui concerne les divers modes de vie dans le monde du travail.
Je me souviens avoir débuté ma vie professionnelle à quatorze ans, en pointillé durant mes congés scolaire, en emmenant ma gamelle, petite boite magique où ma mère avait disposé mon repas en ordre sédimentaire hiérarchique, offrant de plus la possibilité d’être réchauffé si par hasard une source de chaleur passait alentour. Suivant la saison, on mangeait avec les copains, assis sur un moellon, emmitouflé ou à l’ombre lors des phases chantier, dans la pièce dédiée au nom ronflant « réfectoire », lors des phases atelier ou bureau.
J’adorais ces moments où chacun se livrait un peu, entre les galères familiales, le foot, la bagnole ou les bonnes femmes. Et quelquefois des sujets plus tordus, genre politique, voire stratosphériques, histoire d’échapper un instant à la fatalité de classe.
Puis les choses ont évolué brutalement avec l’apparition des fast-foods qui offraient une solution de facilité à ceux qui n’avaient pas le temps ni le goût de préparer leur boustifaille à l’avance, puis par imitation, à tous les autres nonobstant les risques inhérents à l’absorption de ce genre de pitances plus connues par leurs noms ronflants que par leurs qualités nutritives et gustatives. Restait tout de même ce moment d’échange permettant d’oublier un temps le boulot et cette bouffe industrielle.
Aujourd’hui, on flirte avec le surréalisme ! Même si les raisons profondes m’échappent, l’attardé que je suis a bien compris que la vie moderne avait fait d’immenses progrès et que d’un clic sur un smartphone, on pouvait se faire livrer daredare tout ce qu’on voulait où on voulait !
Par la grâce d’autoentrepreneurs à pédales, autrefois nommés galériens, chacun se fait apporter son goût du jour par la magie du net, la fin de matinée étant marquée par un défilé ininterrompu de livreurs de pizzas, sushis, houmous, hamburgers, le monde entier dans un carton ! Et chacun de dévorer ces merveilles le nez dans le smartphone, imperméable aux voisins de table tout aussi indifférents.
Je plains les derniers résistants, avec leurs gamelles et leurs velléités de bavardage ! Chou blanc !
Je force le trait ? Regardez autour de vous avec un esprit un peu plus chagrin que d’habitude et vous serez effarés des tablées silencieuses, même dans les restaurants ! Bien sûr, certains discutent encore mais la tentation de l’évasion dans les limbes du net sont si fortes…
Ce micmac insensé a pour seule destination de satisfaire les besoins artificiellement crées de chacun, au doigt et à l’œil, en causant une montagne d’emballages qui encombrent les poubelles généralistes, beaucoup d’entreprises n’étant pas encore dotées de tri sélectif.
Le bilan d’un seul repas du type où on veut comme on veut, apporté au client roi à la vitesse V est assez effarant en kWh de serveurs, coups de pédales et tonnes de cartons.
Il s’alourdit encore plus par l’enfermement des gens dans leurs mondes virtuels, absents à la réalité.
Les discours écologiques ont encore des leçons à prendre des brillants communicants de la propagande néolibérale ! Les Goebbels du consumérisme sont loin devant les discours de bon sens !
Cette tendance est encore accentuée par le sentiment de gagner du temps, dans un monde où nous vivons tous de son commerce. Gagner du temps pour en faire quoi ? Pour nous transporter vers des chez soi trop lointains pour être moins couteux, coincés dans des bouchons homériques ou des transports en communs lents et anémiques où nous pouvons toujours réfléchir en vain à faire autrement ! D’où peut-être la mode des SUV, salons ambulants de substitution.
Je suis curieux de savoir ce qu’un martien, venu de sa terre aride, penserait de notre mode de vie.

Exaucé d'un clic ! 27 Sep 2021 06:09 #2234

Oui Daniel, nos politiques et leurs affidés du monde médiatique appellent cela le progrès. Des individus le nez dans leur portable, ne voyant même plus les passants qu'ils croisent ou leurs collègues de travail pourtant assis à la même table ! A l'heure où les communicants n'ont jamais été aussi sûrs de leur fait et où les outils existants nous font penser que nous sommes connectés au monde, chacun se retrouve replier sur lui-même, ignorant son voisin et incapable d'échanger avec lui.
  • farjaud
  • Portrait de farjaud
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Et la morale ?
    • Les bons parents ont toutes les ambitions pour leurs enfants, d’où l’engouement pour les formations les plus...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Energies diverses
    • Comme je prends goût à faire des listes, je pense qu’il serait bon d’établir celle des sources d’énergies...
    • Portrait de Christian Gravelin
    • Maudite liste
    • Je suis en train de terminer les "Ceintures Barbares" et je rejoins Claude, ça peut être effectivement un point...
    • Portrait de Stéphane
    • Pourquoi faire simple...
    • Hélas oui ... cela fait bien longtemps que nous le savons .... que nous allons dans la mauvaise direction, pour ne pas...