REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Ah, le voisinage !

Ah, le voisinage ! 19 Jui 2021 15:00 #2202

Avec les beaux jours et l’atténuation par étapes du confinement, reviennent en force les fiestas nocturnes débridées qu’on avait finies par oublier.
Je ne parle pas de débordements champêtres mais d’activités bien urbaines, décidées par des multitudes de petits groupes décidés à faire la fête en oubliant que la chose s’exporte sournoisement et qu’ils ne sont pas seuls au monde.
Il est vrai qu’en fin d’année scolaire, le relâchement de contraintes pousse à tous les débordements, que l’approche des vacances où les familles, collègues et amis vont partir à droite ou à gauche engage à anticiper les plaisirs nocturnes à venir. Et que le couvercle de cocotte-minute du confinement, une fois enfin levé, ne pousse pas à la modération !
Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles si ce n’était le voisinage.
D’une certaine manière, le voisinage est par construction une engeance aux desseins contraires de ceux que l’on poursuit. L’œil de Moscou, le qu’en dira-t-on… D’une autre, des gens qui ont aussi envie de vivre comme ils veulent. D’où conflit et frontière orageuse entre les libertés des uns et des autres.
Faire une fiesta une fois l’an parait bien anodin aux uns, mais insupportable aux autres dont cinquante voisins agissent de même ! Ainsi, dans certains quartiers, tout le monde se tient par la barbichette, les bruyants d’un soir ne vont pas oser aller se plaindre auprès des bruyants d’un autre soir qu’ils ont auparavant empêchés de dormir !
Ajoutons à cela les squatters de trottoirs de rues paisibles tombés ici par hasard, chassés d’autres lieux trop exigües ou occupés par plus forts qu’eux.
Au total, pour ceux qui ne souhaitent que se reposer sans nuire à personne, les beaux jours sont synonymes de galères et d’insomnies forcées à répétition.
La tolérance mutuelle n’étant pas de ce monde, le tapage nocturne a toujours fait les beaux jours des tribunaux et les choux gras des avocats. Mais en matière de charge mentale, on n’est pas à la fête ! Il vient se rajouter à la multitude de contraintes et autres désagréments subis à longueur de journées : embouteillages, collègues lunatiques, chefs hurleurs, gamins impossibles, que sais-je encore, et puis les nouvelles du monde, désespérantes, en cerise sur le gâteau.
A partir de là, on n’est plus près à accepter les défoulements tonitruants d’autres subissant les mêmes avanies, pas plus qu’eux sont prêts à baisser le volume.
Alors, que faire ?
Des week-ends de biture générale comme dans certains pays que je ne citerais pas ? Il est vrai que si tout le monde participe…
Un flicage généralisé traquant le moindre décibel hors fourchette, interdiction des fêtes à la maison ? Ambiance goulag assurée.
Alors quoi ? Création de lieux dédiés au défoulement, de moments où tout le monde s’y met « en même temps », éducation au respect de la liberté des autres, dans les deux sens… ?
Le pourquoi de mon propos repose sur l’observation et le vécu de plus en plus courant de telles situations dont certaines risquent de dégénérer en combats de rue à coups de gueule et d’invectives, d’appels désespérés et vains aux forces de l’ordre qui ont déjà tant à faire avec pire, de plaintes, procès et fermetures administratives, mais surtout de celle des comportements de plus en plus individualistes conduisant à mépriser totalement la vie d’autrui lorsqu’on a décidé de s’amuser envers et contre tout.
C’est pour moi encore une manifestation d’une époque binaire dont toute nuance est bannie faute d’avoir appris à dialoguer du haut de ses remparts d’indifférence aux autres.
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Course à la perfection
    • Quelques jours avant le début des Jeux Olympiques de Tokyo version 2020 et demi, le responsable de la cérémonie...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Incorrigibles
    • Quelques observations et réflexions au préalable d’une quatrième vague pandémique à laquelle les médias nous...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Lumière sur les origines
    • Dans notre pays, lorsqu’on cherche à comprendre le pourquoi du comment de certaines dérives sociales, on se heurte...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Le Service National Universel
    • De temps à autre, on nous fait une petite promotion du Service National Universel (SNU), histoire de montrer que...