REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Cynisme et hypocrisie

Cynisme et hypocrisie 13 Mai 2021 14:04 #2187

Charlie Hebdo du 28 avril 2021 revient piquer où ça fait mal dans une série d’articles sur les banlieues en pages centrales. Et parle, je cite de « mixité bancale ».
Sujet ancien qui revient régulièrement sur l’avant-scène depuis les années soixante. Cela fait donc soixante ans que la situation empire dans ces portions de territoires en fait abandonnés de tous malgré dénégations et gesticulations des pouvoirs en place.
Les maires interrogés par Charlie font tous le même constat, pointent du doigt les erreurs, les insuffisances, les carences, les abandons et les lâchetés qui ont conduit à un tel désastre.
Au moment où certains déduisent un risque de guerre civile de ce même constat, histoire de mettre l’aiguille du trouillomètre dans le rouge sans pour autant avancer le début de commencement d’une réflexion constructive, je ne suis pas loin de penser que cette dérive en arrange plus d’un.
Spéculons à partir de là.
Cette dérive provient pour moi d’une part d’une gouvernance erratique sans buts de guerre, donc sans intentions ni idées de manœuvre et d’autre part, d’une obsession comptable, sous-produit de l’idéologie néolibérale opposée à toute organisation qui ne soit pas elle. Dont l’Etat.
L’accueil des étrangers désirant s’établir en France pour quelque raison que ce soit est un modèle de ce qu’il ne faut pas faire dans un pays laïque et intégrateur.
On laisse en effet ces arrivants s’installer au plus près de leurs prédécesseurs dans un réflexe très humain mais contraire à l’idée d’intégration. Cynisme et hypocrisie.
Comme on compte les sous sans arrêt, les services publics qui devraient accueillir et aider en force ces populations à s’intégrer, sont rabotés à l’os quand ils ne sont pas purement et simplement supprimés, les mauvaises raisons ne manquant pas. Cynisme et hypocrisie.
Où l’État recule, d’autres avancent. Ainsi, nous voyons éclore des zones de non-droits où d’autres pouvoirs s’imposent et accaparent la loyauté de ces gens par ailleurs abandonnés, font régner leurs lois et bafouent ouvertement la République. Comme si l’Etat sous-traitait ses prérogatives à un secteur privé aux principes dévoyés mais surtout, gratuit ! Cynisme et hypocrisie.
Ces territoires abandonnés aussi par les classes moyennes qui vivent à contrario la démission de l’Etat, attirent les plus pauvres par effet gravitationnel, qui trouvent là des prix à leur portée. Ainsi notre société devient-elle inhomogène et anisotrope, chaque classe sociale chez elle, barricadée derrière des lanceurs de pierres ou des grillages avec caméras. Cynisme et hypocrisie.
Et cela dure car visiblement le système y trouve un intérêt financier tant que cela ne fait pas trop de vagues et peu importe avec qui on copine. Et si les cailleras s’étripent entre elles, ça fait baisser la pression foncière dans les prisons, tout bénef ! Cynisme et hypocrisie.
La situation actuelle est donc le pur produit de l’idéologie dominante, grippe-sou contre les plus pauvres et totalement court-termiste quant aux conséquences sociales. Tant qu’elle monopolisera le pouvoir, il ne se passera rien, sauf de plus en plus d’émeutes, de guérillas urbaines, d’inégalités et puis au bout, un inévitable affrontement entre arrogance et exaspération pour le plus grand profit d’extrémistes en embuscade prêt à se saisir d’un pouvoir qui leur est offert sur un plateau. Cynisme et hypocrisie.
Notre pays est gouverné par des ennemis de l’État qui s’accommodent fort bien d’autres ennemis de l’État tenant les banlieues pauvres et qui, à leur contact, adoptent en douce les mêmes méthodes brutales à l’inverse de ce qu’attendent les populations épuisées.
Cet aveuglement général mena à choisir entre l’affrontement et la compromission. Nous avons choisi la compromission et nous aurons l’affrontement. Pourquoi en arriver là alors que nous savons tous depuis le début ce qui doit être fait ? Qui sera jugé pour ce crime contre la société ?
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Ah, le voisinage !
    • Avec les beaux jours et l’atténuation par étapes du confinement, reviennent en force les fiestas nocturnes...
    • Portrait de farjaud
    • Honni soit qui Mali pense !
    • Je suis bien d'accord avec toi : jouer au parrain alors que nous ne sommes pas capables de maintenir un semblant d'ordre...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • 1984 avant JC
    • Jeudi 27 mai, sortie de la cinquième bande dessinée construite sur le texte de George Orwell, « 1984 », passé dans...