REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Vibrations climatiques

Vibrations climatiques 07 Mai 2021 15:27 #2185

Curieux comme vous l’êtes, quelques articles au sujet du Groenland n’ont pas dû vous échapper.
Certains consacrés aux dernières élections qui ont vu la victoire des opposants à un énorme projet minier apparu ex-nihilo à Kuannarsuit grâce à ce fameux réchauffement climatique sur lequel on a beaucoup glosé et on s’est beaucoup trumpé (pardon !). Mais l’affaire n’est pas close et les arguments sonnants et trébuchants vont jouer à fond dans cette course à l’échalote, il y a fort à parier que les pelleteuses et autres foreuses ne vont pas tarder à entrer dans la danse et le Groenland dans l’enfer du bonheur néolibéral.
D’autres articles font état de récentes découvertes d’ordre géologique montrant que cette ile immense a déjà connu dans le passé des épisodes taïga/toundra liés aussi à des variations climatiques.
De là à dire que les partisans de la mine vont remonter au créneau arguant du fait que les saloperies inhérentes à ce genre d’activité seront plus tard de nouveau enfouies sous les glaces, merci aux vibrations climatiques (au sens du temps géologique), il n’y a qu’un pas que je ne franchirai pas.
Mais à propos, des mines de quoi ? Uranium et terres rares, très riches, il y en a pour des décennies ! Greenland Minerals australien et son associé chinois ne vont pas lâcher le morceau ainsi !
Bel éclairage sur la monstruosité de ce système économique qui méprise les dégâts qu’il cause partout tout en se vautrant dans la plus profonde contradiction afin de profiter des opportunités surgies des conséquences de ce qu’il nie par ailleurs ! Extraordinaire, n’est-ce pas ?
Pire, cette saga nordique démontre par l’absurde que l’idéologie néolibérale se moque de l’avenir comme d’une guigne, en dehors de celui de la courbe de croissance de ses profits.
L’envie d’écologie, fortifiée par les longs confinements durant lesquels la partie la plus privilégiée de l’humanité a pu réfléchir sur ses comportements et ce qui les anime en sous-main, n’est visiblement pas encore parvenue aux rives des conseils d’administration perchés dans leurs tours d’ivoire et de métal. Pour eux, la fête continue et doit continuer.
Attention cependant au rapprochement avec les variations du passé liées aux différentes glaciations, certains paramètres sont plus égaux que d’autres !
On ne peut en effet pas comparer des processus naturels de grande ampleur, étalés dans le temps, liés au volcanisme, à l’activité solaire, à des nuages de poussières interstellaires traversés inopinément par le système solaire et que sais-je encore, à des perturbations d’origine humaine dont la contraction temporelle accélère tellement le réchauffement qu’il n’est pas improbable qu’il nous propulse hors des limites au-delà desquelles il ne pourra plus y avoir de retour en arrière, plus de vibrations.
Perspective aussi sombre que de voir petit à petit des centaines de millions d’humains forcés de quitter leurs lieux de vie rendus inhospitaliers par la montée des eaux et la chaleur, tentant désespérément de trouver ailleurs un endroit qui sera hélas déjà occupé sur une planète Terre devenue trop petite pour abriter et nourrir tout le monde.
Un exemple à contrario de l’amplitude du phénomène, au plus fort de la dernière glaciation, l’ile du château d’If au large de la future Marseille, était à pied sec ! Si nous sommes aujourd’hui au milieu de la fourchette de variation des températures, imaginez le niveau de l’eau une fois au maximum, une fois que les glaces continentales auront fondues ! Il s’en faut de tous petits degrés…
Il est à présent non seulement plus que temps de freiner des quatre fers pour limiter la casse mais déjà de se préparer au retour d’une grande partie de l’humanité au statut précaire de chasseurs-cueilleurs par la force des choses et aux inévitables conflits qui s’en suivront avec les sédentaires accrochés à leur terre. N’ayant pas plus que nous l’intention de vivre en Sibérie, même s’il y a de la place à revendre, ils arriveront ici nus et épuisés.
Et alors chacun fera suivant sa conscience, s’il en a une.
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Ah, le voisinage !
    • Avec les beaux jours et l’atténuation par étapes du confinement, reviennent en force les fiestas nocturnes...
    • Portrait de farjaud
    • Honni soit qui Mali pense !
    • Je suis bien d'accord avec toi : jouer au parrain alors que nous ne sommes pas capables de maintenir un semblant d'ordre...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • 1984 avant JC
    • Jeudi 27 mai, sortie de la cinquième bande dessinée construite sur le texte de George Orwell, « 1984 », passé dans...