REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Culture oubliée

Culture oubliée 01 Avr 2021 15:11 #2168

Le sort réservé à tout ce qui touche à la culture est assez stupéfiant dans notre pays, phare de la pensée, soleil des arts, où même les paysages sont de la partie ! A ce qu’on dit.
La Covid a déclenché un cataclysme inattendu, qui est parvenu en un rien de temps à remettre en question un édifice culturel universellement reconnu et envié.
A ce jour, plus d’un an après le déclenchement des hostilités virales, ceux qui tentent de nous gouverner n’ont toujours pas levé les interdits consécutifs à cette attaque surprise, comme encore paralysés par la stupéfaction.
On ne peut certes pas leur reprocher d’avoir oublié ce monde fragile qu’ils ont choisi de soutenir en poursuivant financements aux institutions et aides aux personnes.
Par contre, les fondements d’un tel choix sont beaucoup plus inquiétants.
Il s’agit d’une réaction de gestionnaire venant en aide à une industrie parmi toutes celles qui sont aidées. Une approche comptable mais allant paradoxalement à l’encontre des principes néolibéraux habituellement appliqués sans pitiés : main tendue aux plus forts et mort aux canards boiteux.
C’est comme s’il s’agissait d’un dernier coup de main, hypocrite, comme à regret, histoire de ne pas montrer à la face du Monde, qu’en fait, ceux qui mènent la barque sont bien content de l’opportunité virale pour se débarrasser d’un petit monde agaçant qui, du côté des rieurs, les conchie ouvertement depuis toujours dans un tintamarre critique libérateur.
Dans le pays des Lumières, le monde culturel aurait dû faire l’objet d’une plus grande considération des dirigeants censés représenter la population.
A son sujet, il était si simple d’afficher des intentions claires, de mettre en œuvres les actions en découlant, puis articuler ces décisions jusqu’à ce qu’elles obtiennent les effets voulus sur leurs bénéficiaires. Mais non, les gestionnaires gèrent, ils ne pensent pas ! Car il faut penser pour exprimer des intentions !
Pour ma part, voici l’histoire que j’aurais aimé entendre mon beau pays me conter !
« Dans l’intérêt général de la Nation, l’essor du monde de la culture, clé de voute du rayonnement de notre pays, support de la libre pensée, doit être garanti.
A cet effet et dans les plus brefs délais, d’une part, la compensation des pertes financières inhérentes à la pandémie sera assurée, d’autre part, seront étudiées, mise en place et suivies, les mesures sanitaires permettant la continuité de toutes les activités culturelles. »
Ainsi, masqués, distanciés, vaccinés, tout ce que vous voulez, nous aurions pu aller au théâtre, au musée, au concert, à l’école de musique, partout où le foisonnement régnait auparavant mais moins au coude à coude, pour ne pas renoncer à ce que nous sommes, de grands curieux de tout ce qui fait le monde, pas dupes des pensées uniques débiles, ouverts aux autres et à leurs univers…
Hélas, j’en ai entendu une autre, bien plus cruelle !
Il semble qu’aux pouvoirs en place, conviennent mieux des gens coincés chez eux devant une télé abrutissante, à la merci de réseaux dits sociaux à la morale douteuse et imposée, canalisés vers des grandes surfaces fourre-tout, en résumé des gens manipulés en troupeaux massifs et rendus dociles, à l’opposé de tous ces emmerdeurs incontrôlables qui regardent et écoutent ce qu’ils veulent en allant acheter leurs victuailles dans les circuits courts !
La pandémie Covid restera dans notre histoire comme un moment opportun de verrouillage intense et de contrôle des gens qui, sans ce contexte, n’auraient jamais accepté autant d’atteintes à leurs acquis sans rechigner violemment. D’ores et déjà, les marches arrières semblent douteuses, les lois votées ne seront pas abrogées, les théâtres ruinés ne rouvriront pas, les gens accablés ne se relèveront pas, les gamins… je n’ose même pas imaginer…
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • ENA
    • Beaucoup de réactions à l’annonce de la fin de l’ENA (École Nationale d’Administration). Manière de casser le...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Contre-formatage
    • Et pan sur les Diafoirus de la politique ! J’ai déjà parlé ici plusieurs fois d’une tendance qui me hérisse le...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Une loi anti-pub ?
    • Nous vivons une époque formidable ! D’un côté, des bataillons de Cassandre éplorés nous assomment de discours...
    • Portrait de FARJAUD
    • Suez, canal historique
    • Ce système néolibéral fait certes le bonheur des opportunistes, mais il broie aussi des masses innombrables d'humains...