REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Fatale dérive

Fatale dérive 15 Mar 2021 10:20 #2159

A propos de la future élection présidentielle, un certain nombre de sondages concordants rapportés par la presse indépendante font état d’une tendance plutôt inquiétante.
L’extrême-droite (que l’on n’entend pas beaucoup en ce moment vu le boulevard que lui ouvre le théâtre de Guignol politicien), toujours en embuscade, ne semble plus couverte d’opprobre au point de provoquer la constitution du mariage de la carpe et du lapin autrement nommé front républicain.
C’est comme si, las d’assister aux incessants déchirements à coups de polémiques stériles accaparant l’attention des gouvernants au détriment d’une véritable disputation d’idées, les citoyens s’étaient résolus à voter pour les bannis d’hier en espérant, soit qu’ils parviendraient à se dépêtrer du nœud gordien permanent étouffant la société, soit qu’ils démontreraient une bonne fois pour toute leur nullité pour le plus grand bénéfice des partis traditionnels.
Pari fou et dangereux à mon sens. L’histoire a démontré que l’alliance avec le Diable ne profite qu’au Diable et que lorsqu’il est dans la place, l’en extirper est impossible sans en passer par les pires excès.
Une victoire de l’extrême droite à la présidentielle nous promet des lendemains nauséeux.
L’arsenal législatif inconsidérément gonflé de lois liberticides votées sans débat d’idées, en hâte et sous la pression d’événements divers et variés, offrira au nouveau pouvoir les moyens d’imposer les pires contraintes à la société sans avoir même à passer devant un parlement qui n’aura plus qu’à se mordre les doigts de sa pusillanimité.
Une fois installé, il pourra s’appuyer sur la tendance naturelle d’une société vieillissante à favoriser sa sécurité au détriment de ses libertés au prétexte que lorsqu’on ne fait rien de mal, on n’a rien à craindre. Sous-entendu, les dealers et autres délinquants multirécidivistes, les barbus fous de dieux n’ont qu’à bien se tenir, ils vont enfin être matés et on pourra enfin se balader sans risquer harcèlement ou agression ! Funeste erreur, le curseur n’étant plus entre les mains du bon peuple et de ses représentants, mais de la clique qu’il aura élu dans un élan du genre un, deux, trois, je saute et on verra bien, si ça marche, on garde, et si ça dérape, on changera aux prochaines élections !
On a déjà vu un truc de ce genre survenir en Allemagne en 1933, mais je dois me faire peur pour rien, on est bien plus malins au pays des droits de l’Homme, non ?
L’ennui, c’est que, majoritairement, jeunes compris pour des raisons que je développerai ultérieurement, nous prendrons goût à l’ordre musclé si confortable et revoterons pour en rajouter !
Observons aussi attentivement nos voisins atteints de la même folie !
Aux USA, Joe Biden aura fort à faire avec les suites de la dernière trumperie, son délirant prédécesseur s’étant taillé un empire de suiveurs crétins et fanatiques dont on peut attendre le pire !
Au Brésil, même si on ressort du placard le fameux Lula et ses casseroles, l’infâme Bolsonaro s’est aussi construit un empire de partisans lassés du foutoir qu’il prétend combattre tout en installant le sien !
En Turquie, il ne faut pas être grand clerc pour comprendre les manigances ignobles du nouveau Grand Turc qui joue si bien du fossé entre les villes et les campagnes et du nationalisme nostalgique d’un passé fantasmé, pour imposer à son pays le retour à un carcan autoritaire qu’on avait cru oublié.
En Pologne et en Hongrie, tout près d’ici, en Europe, deux pouvoirs extrémistes se moquent des engagements de leurs pays pour imposer une marche arrière inédite, reléguant les femmes aux oubliettes et la presse au suivisme sinon rien.
On pourrait continuer ainsi, la tendance du monde étant à la droitisation pure et dure pour les pays se réclamant de la démocratie, pour les autres, la vie sous le joug continuant sans mollir.
S’il nous arrive la même chose, on ne pourra tout de même pas prétendre « qu’on ne savait pas » et geindre sous la botte dans la nostalgie des libertés perdues par notre faute.
Nous prenons hélas encore le chemin qui nous mènera à devoir choisir entre peste brune et choléra ultralibéral par la faute d’élites hypnotisées par leurs intérêts propres, incapables de se concentrer sur l’intérêt général et d’une population excédées par le désordre, harassée de contraintes insensées, à la recherche de la personne providentielle qui montrera le chemin, peu importe s’il dévie plus loin vers les pires marécages !
Quant à la prochaine campagne électorale, je ne peux même pas parler de bataille d’idées, alors que les protagonistes n’en ont pas ! Ce sera juste une bataille de camelots mystifiant leur public.
Alors quoi ? Comme la mouche enfermée dans un bocal, je ne sais pas comment en sortir sans qu’il ne soit brisé. Ni par qui. Manière de dire que je ne crois pas notre société apte à s’extraire elle-même du piège où elle s’est laissé enfermer : tiens, qu’est-ce que je disais, revoilà la tentation d’essayer le pire pour voir !

Fatale dérive 20 Mar 2021 15:13 #2161

"Et si on essayait Le Pen ?" on entend ça de plus en plus souvent à gauche et surtout à l'extrême gauche. On s'est fait avoir une fois, deux fois mais pas trois...
C'est vraiment jouer avec le feu.
Le 2ème tour de l'élection sert précisément à éliminer un des deux candidat. Je ne résiste pas à la tentation de citer Gérard Biard (Charlie hebdo):
"Il est affolant de voir à quelle vitesse une partie de la gauche, en tout cas de ceux qui s'en réclament, abandonne certains principes comme un vieux tacot qui perd ses boulons. Universalisme, laïcité, maintenant opposition à l'extrême droite... Ca commence à faire beaucoup..."
  • Christian Gravelin
  • Portrait de Christian Gravelin
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Bénéfice-risque
    • Je suis stupéfait des polémiques autour des risques vaccinaux, vielle antienne revenue à la surface, COVID oblige....
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Cynisme et hypocrisie
    • Charlie Hebdo du 28 avril 2021 revient piquer où ça fait mal dans une série d’articles sur les banlieues en pages...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Haute intensité
    • Depuis un bon moment, un bruissement croissant agite les revues et think tanks dédiés à la défense et à ses divers...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Vibrations climatiques
    • Curieux comme vous l’êtes, quelques articles au sujet du Groenland n’ont pas dû vous échapper. Certains...