REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Grève et galère

Grève et galère 28 Nov 2019 17:14 #1994

Fin d’année agitée une fois de plus avec l’annonce de grandes grèves à partir du 5 décembre.
Je dis bien « à partir » car si on sait bien commencer un mouvement social dans ce pays, on ignore la manière d’en finir. Chaque grève générale traine en longueur systématiquement, comme si la loi de l’emmerdement maximum primait sur tout.
S’il existait un moyen mécanique de mesurer la charge mentale des citoyens du monde néolibéral, pour sûr dans ce cas, l’aiguille irait se coller dans le rouge.
Je vais même oser affirmer qu’il s’agit ici de satisfaire des egos ou de se donner bonne conscience à bon compte en méprisant complètement les conséquences ravageuses sur la vie quotidienne du plus grand nombre, ceux qui sont principalement ciblés vivant dans une bulle hors d’ici, bien à l’abri de tous ces tracas sociaux.
Mais bon, j’ai déjà suffisamment glosé sur le sujet. Alors quoi ?
On continue à se jouer cette comédie absurde dont rien ne sort jamais, faute d’attaquer de front l’idéologie dominante ? A quoi bon, alors ?
Nous devons comprendre que ceux que nous élisons pour gouverner notre pays, à qui nous déléguons le pouvoir de nous défendre au mieux, contre tout ce qui menace nos libertés fondamentales, notre manière de vivre, notre sécurité, notre prospérité, se sont rendus impuissants a à force de reculer sous la pression des forces économiques à qui ils ont laissé le champ libre en renonçant à leurs convictions et à leurs engagements.
Et donc, si le pouvoir que nous déléguons n’en est plus un, inventons une autre manière de l’exercer plus efficacement. Nous en sommes parfaitement capables mais en cela nous nous heurtons à une contrainte terrible : le temps.
En effet, le mal est si profond que seul un remaniement radical de nos structures politiques pourrait permettre l’exercice du pouvoir de citoyens éduqués et informés des enjeux. Toute une éducation à repenser, à refonder, à dispenser dès le plus jeune âge pour tous, sans limites de classes sociales.
Par malheur, alors que le mal est bien identifié, on ne voit pas poindre l’ombre d’une solution, ni du côté des politiques –ne rêvons pas- ni du côté des citoyens lambda, comme si une langueur poisseuse nous empêchait de penser une suite autre que celle dont les rails sont si difficiles à quitter. Une sorte d’impuissance à ressentir le danger qui nous menace tous.
Connaissant un peu l’histoire du monde et de ses soubresauts aussi intempestifs qu’imprévisibles, j’ai cependant l’impression que le jeu de mikado instable qu’il est devenu peut, pour un rien, évoluer de façon phénoménale, en bien ou en mal, sans qu’on puisse deviner à l’avance où et quand le coup de pouce sera donné. L’ennui de la chose, c’est qu’on se retrouvera tous sous le feu de l’embuscade, sans possibilité de manœuvrer alors que, connaissant notre ennemi, on aurait pu anticiper sans difficultés.
Notre ennemi nous impressionne tellement que nous ne savons pas par quel bout l’attaquer, protégé qu’il est par une propagande telle que nous n’osons pas croire que ce soit l’ennemi ! C’est une bonne raison pour inlassablement le dénoncer, le désigner, l’identifier, pour que chacun comprenne bien à qui il a à faire et puisse enfin commencer à agir en connaissance de cause et d’effet.
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Pierre Mermet
    • Accusations tous azimut
    • Je crois qu il n est pas encore REPRIS DE JUSICE mais sous le coup d une inculpation, comme on dit encore là-bas......
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Participez !
    • Deux nouvelles intéressantes ces derniers jours pour moi qui me demandais où et quand le coup de pouce pour un début...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Grève et galère
    • Fin d’année agitée une fois de plus avec l’annonce de grandes grèves à partir du 5 décembre. Je dis bien « à...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Economies
    • Lorsqu’on tente de déceler les grandes lignes des politiques menées actuellement au plan sociétal, le mot qui...