REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Concentration

Concentration 01 Juil 2019 14:45 #1941

L’idéologie ultralibérale sous-tend nos vies depuis plusieurs décennies, accentuant petit à petit son emprise dans tous les domaines y compris dans notre espace-temps.
Houlà, direz-vous, encore de la science-fiction !
Dans cet univers, l’argent attire l’argent comme par un effet gravitationnel, mais pas seulement.
La bonne gestion des moyens de production incite aussi à la concentration, cette part incompressible à priori du coût des marchandises l’est tout de même un peu, tout comme un trou noir aspirant toute choses y compris la lumière, en transpire cependant un petit peu par le biais d’un phénomène quantique assez contre-intuitif ! Dans l’industrie de notre niveau, cela s‘appelle économie d’échelle. Mais plus précisément, quèsaco ?
Par exemple, les licences d’utilisation multiples d’un logiciel de comptabilité ou de dessin coûtent moins cher que la somme des mêmes licences individuelles, une grosse usine est plus économique que plusieurs petites, idem pour les machines-outils, la grosse photocopieuse à tout faire ainsi que le restaurant d’entreprise échappent aux petits qui doivent se contenter de l’imprimante qui peut aussi scanner, mais bon, et de la gamelle dans une local dit social … J’en passe que vous connaissez certainement mieux que moi !
Ce phénomène est patent, même au sein des nouvelles approches du travail : les autoentrepreneurs exploités éhontément et qui doivent en plus fournir le plus souvent leurs moyens de production, ont tendance à se regrouper dans des espaces de coworking et autres pépinières d’entreprises où ils accèdent à ces fameuses économies d’échelle, soit la mise en commun de matériels et de services tels que secrétariat ou informatique – assurés par d’autres autoentrepreneurs !
Ces économies d’échelle induisent une concentration de moyens et de gens pour les animer, entrainant le même phénomène au plan social : ainsi ont cru et embelli (pas sûr !) des villes immenses attirant de plus en plus de monde, vidant de fait les territoires environnants.
On observe ce mouvement sur toute la planète. Les pouvoirs politiques ne s’en émeuvent pourtant pas car il est plus facile de tenir à l’œil une population concentrée que dispersée. En ville, les champs des caméras de surveillance se croisent partout, les forces de l’ordre peuvent se concentrer facilement, et sans frais de déplacement.
Car à tout prendre pour ce système inique, il vaut mieux juguler le risque de révoltes populaires urbaines par la magie de diversions citadines de toutes sortes, en jouant la carte de l’individualisme destructeur d’intelligence collectives, en créant un sentiment frelaté d’insécurité qui pousse à avaler sans broncher les pires mesures, le contrôle des foules prenant le pas sur la démocratie, plutôt que de renoncer à récupérer une part de plus en plus grande de la plus-value au détriment de ceux qui créent la richesse.
Encore un petit effort et on verra les métropoles s’entourer de barbelés et de miradors pour protéger les précieux travailleurs des dangers du monde. Ou les empêcher de s’enfuir dans les campagnes, même si elles sont abandonnées.
Je ne suis cependant pas certain que cela se termine ainsi : le libéralisme sauvage étant une idéologie de prédation, il doit rester mobile. Je pense que son idéal serait proche de celui décrit dans l’excellent et mésestimé film « Mortal Engines » : inventer des usines sur chenilles qui pourraient se déplacer de bassin d’emploi sinistré à un autre et en partir une fois celui-ci bien essoré pour en lessiver un autre ! Et les rencontres inopinées d’usines mobiles pourraient faire l’objet de fusion-acquisition à la hache !
Je pousse le bouchon un peu loin, d’accord, mais je suis tout de même un peu inquiet pour mes petits-enfants.
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Information ambigüe
    • L’information sur l’état du monde, dont nous sommes abreuvés par les différents canaux de la presse, est-elle...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Laïcité encore
    • Ma réflexion porte sur notre pays. Apparemment, la laïcité est un concept assez répandu sur la planète, mais si on...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Le boulot nomade
    • L’inventivité des théoriciens de l’emploi est sans limites. Un nouveau concept s’installe au sein des services...