REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Ecriture

Ecriture 04 Jui 2019 07:38 #1934

L’écriture ! Invention extraordinaire ! Nous nous accordons pour affirmer qu’elle marque l’entrée de l’humanité dans l’histoire car elle permet de conserver concrètement le souvenir précis de ce qui est arrivé dans le passé.
On peut considérer que c’est l’invention du temps comme dimension graduable, d’un autre type que celles qui décrivent l’espace géométrique, celui des plaines et collines.
Elle est le produit de sociétés qui se sédentarisent et commencent à produire plus que le nécessaire à la survie de leurs membres. Ses plus anciennes traces sont d‘ailleurs des livres comptables dédiés à la production alimentaire le plus souvent.
Mais très vite, on en vient aussi à la chronique de la vie quotidienne des dominants, à la cristallisation des mythologies qui abandonnent ainsi l’oralité et ses vibrations incessantes.
Et puis enfin, alors que son usage se répand petit à petit, certains s’en emparent pour exprimer durablement leurs sentiments et idées du moment.
C’est je crois, à ce moment-là que d’une pensée collective nait la pensée individuelle qui va croitre et embellir jusqu’à nos jours en enrichissant et encombrant les bibliothèques !
L’écriture est un outil sans intention propre, utilisable à merci, dont acte. L’activité humaine, depuis qu’elle existe, laisse des traces identifiables aux nécessités de la survie. Celles laissées par l’écriture sont bien différentes.
Par sa durabilité, sa pérennité, elle a permis de produire des constructions intellectuelles ayant perdu la flexibilité de l’oralité en les figeant dans une forme initiale invariante au temps qui passe et au monde qui évolue.
Ainsi sont nés des corpus dont se réclament des populations entières, des siècles après, véritables bombes à retardement s’ils ne sont approchés qu’au premier degré et sans être amendés par l’avatar d’oralité qu’est l’interprétation des intentions qui les sous-tendent.
Ainsi, ambivalente comme tous les outils, l’écriture permet de conserver la mémoire de nos parcours et de nous situer dans l’espace-temps, mais aussi de nous enfermer dans des modes de pensées qui auraient évolué ou disparu sans elle.
Elle est ainsi le support de tout et son contraire, de la connaissance du monde, de la circulation des idées, de l’extériorisation des états d’âme, mais aussi de l’aliénation intellectuelle et de la non-pensée.
Nous ne devons jamais oublier de bien détacher la forme figée du texte, typologie et présentation, de son fond qui doit rester du domaine mouvant des idées quel que soit l’auteur.
Lire et écrire ne nous dispensent pas de réfléchir pour passer de la lettre à l’esprit, ce dont ferait bien de se souvenir notre époque de recul de la pensée libre.
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Balkanysation
    • J’ai récemment dit clairement ce que je pensais de l’affaire Carlos Ghosn et de ce qu’elle disait des mœurs des...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Les menaces
    • J’ai récemment proposé à mes honorables correspondants un débat thématique sur les menaces. Je n’ai pas encore...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • La presse matée
    • Le énième épisode du recul incessant de la presse libre n’a pas fait trop de vagues, par construction. Notre...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Imposture électorale
    • Les élections européennes du 26 mai dernier ont été sciemment ramenées par le chef de l’état à un duel...