REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Otages

Otages 27 Mai 2019 08:37 #1930

Lundi 13 mai vers 08h55, sur France Inter, Sophia Aram a parlé de la polémique agitant le landerneau autour de l’affaire des otages français au Burkina-Faso libérés en force par les Forces Spéciales françaises au prix de la vie de deux des leurs.
Elle a brillamment ramené les victimes au centre du débat : les otages, le guide et les deux soldats.
Je suis aussi scandalisé par cette polémique insensée n’ayant pour effet que de permettre à certains d’exister médiatiquement.
Bien sûr, on peut gloser sur différents aspects de cette affaire.
Déjà, quelle idée d’aller se balader partout comme si de rien n’était ?
Au-delà des chamailleries sur les zones vertes, oranges, rouges soi-disant définies par le ministère des Affaires Étrangères, revenons sur la notion de citoyen du monde revendiquée par un nombre croissant de nos concitoyens.
C’est un leurre alimenté par la liberté de circulation des plus aisés, les prix débiles du transport aérien, la transformation du tourisme en industrie comme parangon de succès économique, mais aussi par la certitude aveugle que le monde entier vit comme nous, dans le respect du droit d’individus Bisounours insatiables de nouvelles expériences.
Non, le monde ne fait pas société, il ne protège en rien ceux qui s’en croient citoyens et qui de leur côté imaginent ne rien lui devoir non plus !
S’il y a un sens à la vie, c’est de connaitre le monde dans lequel on s’inscrit afin de peser un peu sur lui.
C’est un but nécessitant intentions précises, respect et décence commune. Sans cela, c’est comme courir pieds nus dans une cour de récréation couverte d’éclats de verre.
D’autre part, il faut bien admettre, même si cela nous dérange, qu’il existe sur cette planète des groupes de gens pour lesquels les êtres humains sont des marchandises d’autant plus précieuses qu’elles proviennent de sociétés frileuses de trop de bonheur. Ici, il n’est même pas question d’idéologie ou de religion, mais seulement de fric, le moteur étant le différentiel de richesse. Cela nous dérange mais ne devrait pas nous étonner alors que nous vivons dans un système économique qui nous transforme aussi en ce qui ressemble bien à une marchandise ! Nous avons une valeur d’échange pour des bandes armées sans foi ni loi, nous avons aussi une valeur d’échange pour les multinationales avides de nos données personnelles, entre autres.
Et les soldats, dans cette histoire ?
Dramatique démonstration du dernier recours lorsqu’on n’a plus d’autres moyens de sortir de l’impasse. Le brouillard de la guerre étant ce qu’il est, même les meilleurs, les plus préparés, peuvent tomber sous les coups de va-nu-pieds surpris.
Ne formant pas société, ce n’est pas le monde qui est venu au secours de ses citoyens, mais l’armée française, des siens ! La libération des otages inattendus, américains et coréens, relève là aussi du brouillard de la guerre. Hasard ou raison occulte de l’opération, allez savoir…
Les soldats ont bien fait leur métier, ils ont accompli leur mission jusqu’au terme du contrat qui stipule qu’ils peuvent mourir pour cela. Quel destin étrange d’être stipendié un jour pour être le bras de politiques impérialistes et encensés le lendemain pour avoir sauvé des vies et tué des ennemis ! Qui est schizophrène : le soldat ou la société ?
N’oublions pas le malheureux guide tombé aussi dans l’exercice de son paisible métier, certainement premier surpris de la mauvaise rencontre en un lieu qu’il ne devait pas connaitre aussi mal famé.
Pour finir, n’oublions jamais que nous sommes citoyens d’un pays et que nous devons agir en fonction de son empreinte sur le monde, pas de nos envies et passions.
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Information ambigüe
    • L’information sur l’état du monde, dont nous sommes abreuvés par les différents canaux de la presse, est-elle...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Laïcité encore
    • Ma réflexion porte sur notre pays. Apparemment, la laïcité est un concept assez répandu sur la planète, mais si on...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Le boulot nomade
    • L’inventivité des théoriciens de l’emploi est sans limites. Un nouveau concept s’installe au sein des services...