REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Mascarades

Mascarades 17 Mai 2019 16:23 #1927

Encore une polémique en forme de Zeppelin : les armes françaises vendues dans un seul but lucratif seraient utilisées par leurs acheteurs pour martyriser le Yémen et ses populations innocentes.
Tout est dit, dans une rhétorique exemplaire de la langue de bois la plus hypocrite possible.
Comment peut-on poser des questions pareilles si on a encore un bout de cervelle entre les oreilles ?
Comme il n’est pas question de se mêler de politique intérieure et extérieure des pays acheteurs de nos meilleures armes, chatouilleux qu’ils sont à proportion inverse de la démocratisation de leur régime politique, il me semble un peu déplacé de venir geindre après coup de l’usage qu’ils en font comme si on ne pouvait pas se douter que cela se passerait ainsi !
Cette mascarade met à mal les grands principes de la République, ceux des frontons de mairies mais aussi les Droits de l’Homme sortis eux aussi de nos usines ! L’esprit des Lumières abandonne le terrain au profit immédiat et au jeu des influences.
Je suis personnellement opposé aux ventes d’armes, que ce soit aux individus, ou aux autres pays, mais certainement pas à la pertinence d’une puissante industrie à même de se déployer au plus vite en cas de besoin et maitrisant les savoir-faire les plus avancés au service unique de notre pays.
Je vois déjà les thuriféraires du capitalisme néolibéral s’agiter devant un tel gaspillage de dividendes potentiels et rejoindre la cohorte de ceux qui hurlent contre une telle entorse à la liberté du commerce international, souvent les mêmes qui ont besoin de ces armes pour s’imposer alors qu’ils ne sont pas fichus de les fabriquer eux-mêmes.
Notre monde évolue d’une telle manière qu’il ne me parait pas urgent de disperser à tous vents des arsenaux de pointe qui peuvent par la grâce de coups d’états ou de dérives impérialistes, se retourner contre nous ou nos alliés du moment, ou être utilisés pour le pire.
Il s’agit aussi d’une forme de dissuasion : posséder et maitriser ce que d’autres n’ont pas, les poussant à réfléchir à deux fois avant de nous affronter. Alors que ceux qui ne savent pas faire sont à la merci de leurs fournisseurs. Parlez-en aux acheteurs d’armes américaines avec adhésion obligatoire aux thèses du Département d’État !
Remarquons aussi qu’en totale contradiction avec sa volonté d’indépendance nationale, notre bonne France si prompte à disperser ses merveilles mortelles, se retrouve aujourd’hui forcée d’acheter ses fusils en Allemagne et ses munitions au plus offrant quitte à multiplier les incidents de tir ! Par la grâce bien sûr d’un capitalisme bien compris qui a fermé les usines privées de l’équipement de l’armée de masse d’autrefois, celle de l’An II, du salut de la Nation.
Tout pays repose sur des piliers fondamentaux. La Défense en est un, constitué à la fois de la motivation des citoyens à servir et des armes de qualité qu’ils vont utiliser dans ce but.
A ce jour, pour que la Défense remplisse sa mission le moment venu, nous devons nous assurer que les usines sont prêtes mais surtout rendre évident l’engagement de tous les citoyens dans cette mission terrible alors que le sentiment dominant d’être abandonné à son sort n’incite personne à un tel sacrifice collectif.
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Balkanysation
    • J’ai récemment dit clairement ce que je pensais de l’affaire Carlos Ghosn et de ce qu’elle disait des mœurs des...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Les menaces
    • J’ai récemment proposé à mes honorables correspondants un débat thématique sur les menaces. Je n’ai pas encore...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • La presse matée
    • Le énième épisode du recul incessant de la presse libre n’a pas fait trop de vagues, par construction. Notre...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Imposture électorale
    • Les élections européennes du 26 mai dernier ont été sciemment ramenées par le chef de l’état à un duel...