REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Mémoire volatile

Mémoire volatile 02 Fév 2019 14:59 #1902

Travaillant comme salarié à vie (retraité, quoi ?) avec quelques-uns de mes semblables depuis de nombreuses semaines sur différents projets d’archivages en numérisant à tour de bras documents et photos, je me demande si le but que nous recherchons sera atteint.
Conserver la mémoire de ce qui a été fait dans le passé, pour nos descendants, pour d’autres gens intéressés dans leur travail par les vécus anciens n’est pas une activité inhabituelle au genre humain.
C’est même souvent l’occasion de rigoler de ce qu’on retrouve caché dans des boites à chaussures ou autres lieux encore plus improbables.
Nous travaillons sur du solide, du concret, vieux papiers, clichés jaunis ou passés, nous les passons à la moulinette d’un tas de logiciels qui leur refont une beauté si nécessaire et surtout les transforment tous en des suites quasi infinies de 0 et de 1 intelligibles par ces merveilleuses machines aux noms divers et qu’on peut aujourd’hui emporter même jusqu’aux toilettes tant elles nous sont devenues indispensables en toutes choses.
Personnes, à part quelques paranoïaques, ne semble se soucier du destin des 0 et 1 stockés dans des clouds (nuages : rien que le mot, cotonneux, devrait nous alerter !), personne ne se demande comment nous pourrons retrouver tout cela si un jour, par une malencontreuse pirouette de l’histoire on perd la clé du truc, si un jour on n’a plus d’électricité ! Comme si en bon décérébré numérique, on se retrouve perdu en pleine campagne pour cause de GPS en rade de pile et bien sûr, sans carte IGN !
Cela vaut bien sûr pour tout ce que nous numérisons afin de sauver des archives fragiles mais bien concrètes, que notre logiciel cérébral de lecture durement téléchargé à l’école primaire parviendra toujours à déchiffrer sauf extinction massive de l’espèce.
Ce qui m’inquiète vraiment et c’est l’objet de cette réflexion pleine de préambules, c’est ce que va devenir tout ce que nous produisons aujourd’hui, directement numérique, documents, photos, films, tous ces reflets de notre civilisation hautement technologique qui ne jure que virtuel tant elle redoute le concret du monde.
Quelle trace allons-nous laisser lorsque tout se sera évaporé faute de courant comme nuage (je n’ai pas pu m’empêcher !) au soleil, lorsqu’on aura perdu les sources des innombrables logiciels faits aussi de 0 et de 1, qui permettent de mettre de l’ordre et de déchiffrer ce charabia binaire ?
Rien, le néant, malgré les térawatts/heure dépensés dans les fermes de serveurs.
Une civilisation aquoiboniste qui pérore aujourd’hui sur son tas de fumier mais qui est au fond, et trop inconsciemment, si peu fière d’elle, qu’elle ne se soucie pas de ce danger de disparition des radars de l’histoire du monde.
Alors, si vous voulez que vos petits-enfants conservent une image de vous, choisissez ce qu’il y a de mieux dans les milliers de photos qui encombrent vos disques durs et imprimez-les en les conservant bien au noir ! Ce sera toujours ça de sauvé
Une chose positive si le cloud collapse un jour : il emportera avec lui les tombereaux de haines et de bêtises crasses qui encombrent les réseaux et transforment les boites mail en dépotoirs de la connerie humaine. Celle qui donne une excellente idée de l’infini, comme disait Albert !
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Gargamel
    • Grosse bagnole
    • Donc pas de bière...d'ailleurs : boire ou conduire...!!!
    • Portrait de Pierre Mermet
    • Accusations tous azimut
    • Je crois qu il n est pas encore REPRIS DE JUSICE mais sous le coup d une inculpation, comme on dit encore là-bas......
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Participez !
    • Deux nouvelles intéressantes ces derniers jours pour moi qui me demandais où et quand le coup de pouce pour un début...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Grève et galère
    • Fin d’année agitée une fois de plus avec l’annonce de grandes grèves à partir du 5 décembre. Je dis bien « à...