REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Verni démocratique

Verni démocratique 07 Mai 2018 14:25 #1828

Souvent, nous ne parvenons pas à dire les choses et avons ainsi le plus grand mal à peser sur elles.
Il en est ainsi de la démocratie.
Comme moi, vous en avez entendu parler. Durant le cours d’histoire, en sixième, puis pour certains en philosophie beaucoup plus tard. Il semblerait que ce soit un système politique donnant le pouvoir au peuple par le peuple, pour le peuple. Définition couramment admise.
Mais bizarrement, le mot démocratie ne voyage presque jamais seul, il est souvent accompagné d’un compagnon qui en change radicalement le sens. Le spectre est extrêmement large, du sens au contresens !
Elle peut être directe, athénienne, libérale, populaire, parlementaire, etc. Dans nos esprits, ce terme recouvre en général des systèmes politiques permettant la mise en place de dirigeants grâces à des consultations populaires.
Là, je commence à faire le distinguo entre cette forme d’installation du vrai pouvoir politique et son exercice concret. Entre le verni et ce qu’il dissimule.
Par exemple, les démocraties dites parlementaires voient souvent cohabiter un roi n’ayant qu’un rôle symbolique, désigné par le Saint-Esprit ou toute autre puissance révélée et une assemblée issue d’un scrutin populaire élisant enfin ceux qui exerceront véritablement le pouvoir. Alambiqué !
Dans notre pays, par une de ces stupéfiantes pirouettes dont nous seuls avons le secret, le peuple tout entier élit un Président ayant tout d’un roi à la couronne et l’hérédité près ! Comme pour se racheter d’une Révolution vite confisquée par des cinglés ou des opportunistes impériaux !
Ces deux exemples entre bien d’autres démontrent à quel point nous sommes tous trompés par ce terme galvaudé de démocratie en forme d’élixir qui nous aide à avaler l’accaparement du pouvoir par un seul ou très peu, qui l’exerceront en notre nom sans que nous puissions jamais en contrôler l’adéquation aux promesses et engagements initiaux !
Le verni démocratique cache un hold-up permanent profitant à diverses castes dont les intérêts ne coïncident jamais avec ceux de la grande masse des électeurs. D’un scrutin à l’autre, nous passons d’une crypto-dictature à l’autre sans autre moyen de contrôle que la prochaine consultation qui ne fera que changer nos maitres.
C’est un constat et il est bien difficile d’imaginer d’autres systèmes plus maitrisés ou contrôlés par les citoyens : parce que les sociétés humaines se sont forgées dans les difficultés et le danger, elles ont intégré comme vérité immanente qu’un pouvoir efficace ne peut pas être exercé à plusieurs.
C’est ce que l’histoire nous enseigne et c’est ce qu’on enseigne en matière de management.
Je crois cependant qu’il est possible de créer un contre-pouvoir qui ramène à l’intérêt général et permet à celui qui tranche de ne pas dériver selon ses envies ou par l’usure du temps !
Un contre-pouvoir de la forme d’un jury populaire en renouvellement constant et sans connexion de réseau avec le pouvoir. Si on essayait ?
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Ecologie et libéralisme
    • Quelle belle constante que l’écologie ! On la retrouve partout à toutes les sauces, aux mains des gens les plus...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Travaux partout
    • Depuis quelque temps, lors de mes déplacements habituels aux alentours, j’ai constaté l’ouverture d’une...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Homo Liberalicus
    • Il est bien difficile de donner une définition de l’intelligence. Et même un peu vain. Mieux vaut s’en tenir à...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Fragilités infinies
    • La société globale dans laquelle nous évoluons, notre création, m’inquiète beaucoup sous ses apparences...