REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : Nature invisible

Nature invisible 13 Fév 2018 17:20 #1809

Petit test : depuis combien de temps n’avez-vous pas regardé le ciel ?
Le jour, on s’en inquiète pour des histoires de parapluie …
De nuit, eh bien, on s’en fout un peu. Sauf peut-être lorsque le Lune est en grande forme. Sinon, quel intérêt ? D’autant qu’en ville, la débauche lumineuse noie tout dans un halo crasseux impénétrable.
On peut élargir ceci à la nature en général. Elle est devenue invisible, noyée sous nos préoccupations immédiates, nos impératifs de vie, notre toute puissance.
Nous avons perdu de vue les rythmes et pulsations l’animant, n’en conservant que ce qui entrave nos précieuses libertés de jouir de la vie à discrétion.
Cette attitude déclenche une cascade de relations de causes à effets aux conséquences dramatiques. Petite visite au pays du chaos annoncé.
Il vient de neiger un peu plus que de coutume. La chose était bien annoncée, les avertissements et consignes nombreux. Rien n’y a fait, le tollé a été général, le scandale intolérable. On a découvert que la neige pouvait s’inviter ailleurs qu’aux sports d’hiver ! On a entendu des gens hurler contre les pouvoirs publics qui les ont abandonnés sur des routes bloquées par leur propre mépris des consignes aggravé par l’inconséquence de n’avoir même pas pris une couverture et un petit en-cas avant d’aller se fourrer sciemment dans la gueule du loup !
Envie de fraises ? Facile, il suffit de faire un saut chez CarUchan et hop ! On ne se pose même plus cette question presque obscène aujourd’hui : les fraises, ça pousse quand ? On mange des trucs formatés sans goût venant d’on ne sait d’où par on ne sait quels moyens, cueillies par on ne sait qui … La satisfaction de l’envie immédiate occulte toute autre préoccupation.
On pourrait continuer longtemps et trouver bien d’autres exemples.
Ce qui se cache sous cette perte de repères c’est le conflit perdu d’avance du temps long de la nature sur le temps court de l’idéologie dominante. La nature est incapable de nous donner tout, tout de suite et nous force à redécouvrir un truc de l’ancien temps, oublié par la magie des facilités technologiques : la patience.
Quoi de plus stupéfiant pour les excités que nous sommes, que la contemplation d’un ciel nocturne constellé, d’une immobilité de marbre à notre échelle de temps au mouvement de la Terre près, qui impose notre insignifiance comme une évidence et nous réduit au rang de simples spectateurs de splendeurs qui nous échappent et nous écrasent et nous angoissent au point qu’on préfère ne plus les voir et encore moins les regarder.
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Les arts
    • Les arts sont des constituants élémentaires de toutes cultures humaines. Le monde d’aujourd’hui en a rajouté...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Progrès versus norme
    • La notion de progrès est devenue une véritable religion avec le temps en perdant sournoisement son sens au fur et à...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Nos amis les dictateurs
    • Nous nous sommes abandonnés à l’étreinte du grand marché libre pour, le croyions-nous, participer à la grande...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Recherche et court-terme
    • Une immense contradiction est petit à petit apparue entre le monde économique libéral et celui de la recherche...