REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Qu'est-ce qu'un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez.

Il contient plusieurs données :

  • le nom du serveur qui l'a déposée ; 
  • un identifiant sous forme de numéro unique ;
  • éventuellement une date d'expiration…

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

A quoi servent les cookies ?

Les cookies ont différentes fonctions. Ils peuvent permettre à celui qui l'a déposé de reconnaître un internaute, d'une visite à une autre, grâce à un identifiant unique.

Certains cookies peuvent aussi être utilisés pour stocker le contenu d'un panier d'achat, d'autres pour enregistrer les paramètres de langue d'un site, d'autres encore pour faire de la publicité ciblée.

Que dit la loi par rapport aux cookies ?

La réglementation prévoit que les sites internet doivent recueillir votre consentement avant le dépôt de ces cookies, vous indiquer à quoi ils servent et comment vous pouvez vous y opposer. En pratique, un message doit apparaître quand vous vous connectez au site pour la première fois pour vous indiquer comment accepter ou au contraire refuser les cookies.

Comment bloquer les cookies ?

Vous trouverez des conseils pour installer des outils vous permettant de bloquer certains cookies lors de votre navigation. Pour les professionnels, nous proposons des fiches pratiques pour qu'ils puissent respecter leurs obligations légales.

Comment est-il possible de savoir quels sont les cookies déposés lors de ma navigation ?

Les experts de la CNIL ont développé un outil que vous pouvez installer en quelques clics qui s'appelle CookieViz. Il vous permettra de visualiser en temps réel l'ampleur du phénomène des cookies ainsi que le nombre impressionnant d'acteurs qui interviennent pour analyser votre navigation. 

Source : CNIL

Bienvenue, Invité

SUJET : L'Elfe et les trolls

L'Elfe et les trolls 27 Nov 2017 15:22 #1796

Beaucoup d’eau plus ou moins nauséabonde est passée sous les ponts médiatiques depuis le 1er novembre dernier.
Ce jour-là, suite à une nouvelle affaire de cyber-harcèlement visant les promoteurs d’un bon moyen de remettre à leur place les chacals qui ne peuvent pas voir une femme sans lui sauter dessus et après eux le déluge, la courageuse chroniqueuse d’Europe 1 Nadia Daam est entrée vigoureusement dans le chou des trolls planqués, eux, dans un lâche anonymat, les renvoyant à leur crétinerie de quelques phrases bien senties.
Que n’avait-elle pas fait là ! Réalignant leur lances-conneries à absence de cervelles multiples sur elle, ils la bombardèrent de tout ce que leur infamie était capable de produire, des insultes les plus ignobles aux menaces les plus condamnables. Toujours bien planqués derrière leurs écrans.
Comme il fallait s’y attendre, et heureusement, la chroniqueuse fut rapidement soutenue par sa direction, ses confrères et … pschitt ! Suites judiciaires en cours ! Bon !
Mais comment en est-on arrivé là ?
Comment peut-on salir à ce point notre liberté d’expression si chèrement gagnée et en user comme d’un vecteur de haine et d’exclusion ?
Comment une telle affaire venant après bien d’autres, ne fait-elle pas réagir plus largement la société, au-delà du collège médiatique ? Comment tolère-t-elle que les pires saloperies puissent circuler impunément dans ces réseaux dits sociaux vendus par leurs créateurs comme liens entre les individus ! Et quels liens ! Allez donc voir dans les petits forums de discussion de sites bien connus dédiés au cinéma, aux actualités diverses, etc. : vous constaterez que la plupart des intervenants déblatèrent sous pseudonymes et tiennent souvent des propos qui, dans le monde réel, leur attireraient les foudres de tout interlocuteur fut-il le plus paisible ! On se lâche dans une jungle obscure où tous les coups sont permis.
Par le passé, les lettres anonymes ont souvent eu des conséquences funestes, qu’elles aient été érigées en système (Les corbeaux de Vichy) ou marqué de sombres affaires de droit commun (Le petit Grégory par exemple). Mais au moins, elles défrayaient la chronique !
Aujourd’hui, tout le monde s’en fout alors que les conséquences sont autrement plus graves car amplifiées par des réseaux sociaux tentaculaires. Les saloperies ont une ampleur planétaire. Et au premier abord, à leur consultation, on peut se faire une idée assez sinistre de l’humanité ce qui ne peut que pousser à minima au repli sur soi ou pire, au désespoir.
C’est à mes yeux l’anonymat qui doit être combattu dans ce genre d’affaire. Les fournisseurs d’accès ont beau jeu de dire qu’ils ne sont pas responsables des contenus, soit, mais les nids de frelons sont bien connus et faciles à pister puisque par construction ils opèrent à ciel ouvert. La loi devrait autoriser, avec toute la prudence possible, leur élimination dès que la décence commune est outrepassée.
Quand à autoriser le pistage électronique des auteurs, ne nous y risquons pas, les conditions politiques changeantes pouvant conduire à des retournements cosmiques ! Du déjà vu !
Reste alors l’éducation. Les familles et l’école doivent enseigner aux petits humains que lorsqu’on a quelque chose à dire dans une société telle que la nôtre, on le fait à visage découvert, la confrontation pacifique des idées étant bien plus productive que la malfaisance anonyme, signe évident qu’on a rien à dire, aucun argument à défendre, qu’on abandonne l’intelligence pour la violence.
Bougeons-nous, c’est notre affaire à tous.
Modérateurs: Rémi Castérès
Propulsé par Kunena
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Inteligence artificielle
    • L’intelligence artificielle devient un concept de plus en plus familier mais qui reste très flou et porteur de...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • L'Elfe et les trolls
    • Beaucoup d’eau plus ou moins nauséabonde est passée sous les ponts médiatiques depuis le 1er novembre dernier. Ce...
    • Portrait de Daniel Méjean
    • Super héros
    • Bien que bon public, les films ou les bandes dessinées de super héros ne me séduisent pas plus que cela. Pourtant,...